Résumé de notre participation à ComicCon 2012

Cette année, rebelote avec du SteamPunk, mais sous-marin cette fois-ci, du Star-Wars, du Super-Hero, du Harry Potter, du japonais, et puis plein d’autres choses !

Toujours plus grand !

ComiCon est chaque année un évènement plus important, et 2012 ne fait pas exception à la règle. Sur les 4 jours d’ouverture au public, plus de 200 000 visiteurs se sont rués dans les halls du parc des expositions de Villepinte.
Et ça, on l’a bien ressenti lors de l’exposition. La preuve en image :
JPEG
Y’avait tellement de gens qu’ils étaient flous !

Notre Stand

Cette année nous présentions plusieurs diorama fort sympathiques, et on a bien rempli nos 120m² !

Comme chaque année nous avions notre lot de Star-Wars, avec un paysage mixant... un peu tout de Pierre Laurenge, des modèles U.C.S et l’éternelle base HOTH de J1B, quelques petit diorama sympathique de Tatooine et Endor.
JPEG

La jolie surprise était le diorama Japonais de nos nouveaux participants, Sylvie, Fabien et Eric (qui lui n’est pas très nouveau).
JPEG

Comme l’année dernière, Eric nous avait aussi ramené son chateau Poudlard, il a d’ailleurs fait une petite animation pour le public, continuant la construction de celui ci pendant l’exposition.
JPEG

Cette année, afin de réutiliser notre structure amenée par Gyclore l’année précédente, nous avons décider de réitérer l’expérience Steampunk, mais en sous-marin. J’vois pas le problème, un monde sous-marin à vapeur, c’est possible, non ?
JPEG

Pierre Charles et Alexis avaient aménagé un petit coin Super-Hero, avec le grand building de Pierre trônant au milieu.
JPEG

A coté de tout ça nous avions bon nombre de créations diverses et variées... dispatchées sur tout notre stand.

JPEG

regardez nos galeries pour plus de détails !
(liens en fin d’article).

L’exposition

L’exposition en elle-même est toujours aussi folle, 55 000m² d’exposition ça en fait des choses à voir. Même si une grande partie est exclusivement commerciale, il reste énormément à voir, ne serait-ce que les gens costumés qui se baladent tout au long de l’exposition.

Quelques maquettes de nos voisins étaient superbement réalisées.
JPEG

Nos amis d’anigetter étaient aussi présent avec du papercraft toujours plus impressionnant.
JPEG

En bref, une expérience intéressante qui n’attend plus que vous l’année prochaine !

Un p’tit mot des membres présents

P’tit mot d’Erik :

Poisson

Bon, ok, c’est court, mais c’est tout ce que j’ai ramené à la Japan Expo, faute de temps pour en faire plus.

J’aurais voulu faire plus de sous-marins steam-punk, de différents matériaux et de différentes tailles. Je suis parti sur le plus original, un sous-marin en forme de poisson.

Bon à part ceci, encore une chouette participation de la part des autres exposants. Mais je crois que Guss a déjà dit suffisamment de choses :)

P’tit mot de Pierrolego :

Seconde participation et encore un grand plaisir d’y passer 5 jours derrière le stand, et déambuler sur la convention...
Il y a tant à voir qu’on ne s’embête pas !

Pour ma part, j’ai ramené du Star-Wars, mais ce fut une improvisation totale ! J’ai donc essayé de mixer un peu les 6 épisodes sur un même diorama.

Cela en a surpris plus d’un !

 ;-)

JPEG

Ptet à l’année prochaine ??!

P’tit mot de Michel-Ange :

J’avais adhéré à FreeLUG l’an dernier à l’occasion de la Japan Expo, complètement éberlué par le diorama steampunk suspendu à la structure de Manu, et en regrettant beaucoup qu’elle soit, l’année suivante, promise à un autre thème... « Tout petit déjà », comme on dit, j’avais été très impressionné par les Jules Verne, et je rêvais de faire des Nautilus en LEGO : au sortir du Dark-Age, à chaque fois qu’une brocante me ramenait des pièces de bateaux, j’archivais les mâts, les haubans et tout ce qui fait un beau voilier de pirate pour me demander : comment fais-je pour en faire un submersible acceptable ? Moyennant quoi quand on m’a annoncé que cette année on referait du steampunk, et subaquatique qui plus est, ce sont tous mes anciens modèles qui ont, si j’ose dire, refait surface ; je n’aurais jamais cru qu’il me serait un jour donné d’exposer toute ma flotte ! Ce qui est d’autant plus formidable, c’est qu’entre la possibilité de faire « flotter » les créations et l’interaction entre les modèles des uns et des autres, le tout a pris une dimension vraiment épique.

Pour l’anecdote, j’étais tellement enthousiaste à l’idée de participer au « Grand Diorama » que j’avais signé dès le tout début, sans savoir que le week-end de la Japan Expo me trouverait en plein déménagement ; inutile de dire qu’entre Nantes et Paris, le week-end a été un tantinet tendu ! Heureusement, une exposition, c’est du collectif et, malgré quelques rushs d’anthologie, tout a fini par bien se passer.

Plus qu’à préparer la prochaine édition !


Galeries photos

- Photos d’Erik
- Photos de Guss.
- Photos de Pierrolego

Navigation

AgendaTous les événements

Brèves Toutes les brèves