L’évolution du tri des briques LEGO

, par  Erik "brickerik" Amzallag

Au cours de mes nombreuses flâneries sur le net et de ses sites dédiés aux briques LEGO, je suis tombé sur le post the evolution of LEGO sorting de Remy Evard, consacré à l’évolution du tri des briques. Un article criant de vérité, et qui n’a pas vieillit depuis 2001. Traduction.

Voici une description d’une évolution de tri d’une collection de LEGO. Ca peut être la votre, du moins en partie. C’est en tout cas la mienne.

L’évolution du tri LEGO

Supposons que vous commencez votre collection LEGO comme la plupart d’entre nous l’avons fait : avec une boite.

1. Vous ne triez pas vos LEGO. Vous les gardez simplement dans la boite d’origine.

Alors, au fil du temps, vous acquérez un autre modèle, puis un autre, puis un autre. Et votre tas de briques grandit. Comment allez-vous faire face ?

2. Vous commencez à trier vos LEGO. Vous le faites par modèle.

Votre collection grandit.

3. Vous abandonnez les boites individuelles et jetez tout vos LEGO dans une grande caisse ou dans un sac LEGO, ou dans quelques-unes de vos grandes boites LEGO. Vous devenez très familier avec le bruit de quelqu’un cherchant parmi de grandes briques une plate 1x1 rouge transparent.

Votre collection grandit.

4. Vous commencez à trier vos LEGO par catégorie : les briques classiques dans une boite, les autres dans une autre boite.

Et grandit.

5. Ok, vous réalisez que vous devez en fait trier votre collection. Vous décidez de le faire de la façon la plus évidente : par couleur.

Et grandit.

6. Vous continuez de trier par couleur, mais devenez plus soucieux sur la façon de faire, et vous commencez à filtrer par type pour la première fois : probablement, les premières choses que vous trier par type sont les minifigs et les roues. Vous réalisez que vous avez déjà séparé les plaques de base.

Supposons qu’à partir de ce point, et qu’entre chaque paragraphe, vous ne cessez d’ajouter des LEGO à votre collection.

7. Vous descendez votre collection à la cave et possédez un système de stockage. Ca peut être des casiers, des piles de barils bleus ou des caisses à outils, ou des sachets à zip. Mais vous avez maintenant un système.

8. Vous vous lassez de fouiller dans toutes ces briques jaunes pour trouver cette petite pièce jaune spéciale quelque part au milieu de tout ce jaune. Mais vous imaginez bien la quantité de travail que cela représenterait de trier par pièce et ne le faites pas.

9. Le tri devient suffisamment difficile que vous décidez dans certains cas de ne pas vider quelques boites et de les mettre dans votre pile principale de LEGO... en fait, vous les gardez comme modèles, parce que le set est sympa (ok, donc ce set est des années 80...). Les pièces de ce modèle sont soit dans la boite, ou bien dans un sac zippé ou autre. Félicitations, vous venez d’inventer l’archivage de modèles, et avez maintenant deux façons de stocker vos LEGO : trié par pièce, et archivé par set.

10. Vous abandonnez et décidez de trier les pièces par type plutôt que par couleur. Vous achetez encore plus de casiers ou boites à outils ou autre rangement de votre choix, vous consacrez une soirée ou un week end ou bien un mois à cela et vous trier votre collection par type.

11. Vous avez maintenant inventé votre propre système de catégories LEGO. Vous avez sans doute séparé les briques, les plates, les roues, les minifigs, les briques de toit et ainsi de suite, mais vous avez aussi réuni "les machins courbés " ensemble, et les portes et pare-brise ensemble. Vous avez également une catégorie appelée "Autre". Vos catégories, étrangement, ne ressemblent pas beaucoup à celles de LDraw.

12. Vous réalisez que vous avez des tas de choses qui ne vont pas dans votre système de catégories : des briques RCX, des rails de train, ces énormes pièces en forme de A, des supports de monorail et des élastiques. Vous faites l’acquisition d’un système à tiroirs compartimentés pour ce genre de pièces.

13. Votre collection est maintenant clairement stockée dans différents types de rangements : du baril aux tiroirs, des casiers aux boites à outils.

14. Vous commencez à développer de grands tas de LEGO selon vos façons de ranger :
- la partie triée ;
- ce que avez à peu près trié et prêt à être rangé ;
- des piles de LEGO que vous n’allez pas trier parce que vous pensez que vous allez tout utiliser pour construire quelque chose ;
- des LEGO triés d’une autre façon que celle d’habitude pour voir si cela marche mieux que ce que vous faisiez jusqu’à présent ;
- vos projets en cours de construction ;
- vos nouvelles boites de LEGO, certaines ouvertes, d’autres pas ;
- oh, et n’oublions pas vos divers modèles et MOCs.

15. Vous commencez à développer des opinions solides sur les sujets Curver vs. Rotto et Allibert vs. Sundis.

16. Les catégories originales que vous aviez faites commencent à suivre ce cycle de vie :
- elles deviennent trop grandes pour tenir dans leur rangement ;
- Vous divisez la catégorie en deux catégories dans le but de les faire tenir dans les rangements... un pour chaque catégorie ( vous avez maintenant les pare-brise, les portes et les fenêtres, chacune en tant que catégorie différente, chacune dans leur propre rangement).
- Vous stockez ces sous catégories ensembles, mais comme les pièces deviennent trop nombreuses ou trop dures à trouver, vous divisez le tout. Ainsi, votre boite à outil a maintenant des compartiments pour chaque type de portes.

Vous réalisez à ce moment que la fin du jeu est d’avoir un type de rangement pour chaque type de pièce que vous avez.

16,5. De temps en temps, vous ouvrez un tiroir que vous n’avez pas ouvert depuis longtemps, et découvrez que vous aviez trié certaines pièces dans deux endroits différents. Vous recommencez la boucle...

17. Vous réaménagez votre maison de sorte à faire tenir votre système à l’intérieur, heureusement juste dans une pièce.

18. Vous abandonnez la théorie "un casier pour chaque pièce" parce que vous ne pouvez pas continuer de cette façon. A la place, vous commencez par mettre les choses similaires dans des boites à chaussures. La façon dont vous décidez de compartimenter et de ce que vous allez mettre ensemble dans des boites dépend du temps que vous mettrez pour trouver un élément. Il est aisé de fouiller dans un tas de pare-brise pour chercher la verrière Blacktron jaune transparent. Il n’est pas aisé de fouiller dans un tas de briques de toit pour chercher la faitière spéciale d’angle.

18,5. Vous documentez vos catégories de façon à ne pas être perdu.

19. Vous développez un système de tri par étape. Une pièce peut faire plusieurs sauts avant d’atteindre son point final, mais cela est un peu plus efficace et
vous pouvez le faire en regardant une vidéo.

20. Bizarrement, vous abandonnez et recommencez à trier par couleur. Seulement, cette fois vous triez par couleur après avoir trié par type. Ainsi, vous avez un casier pour les plates 1x3 jaunes, et un pour les plates 1x3 noires etc.

21. Enfin, vous créez un système de barils de "débordement", où, si le casier des plates 1x3 jaunes est plein, vous ajoutez celles en trop dans le baril de débordement, avec les autres plates. ( Un des premiers indicateurs qui signale que vous deviez le faire était que vous n’aviez pas un casier assez grand pour contenir tous vos chevaux LEGO...)

22. Vous commencez à jeter directement la plupart des pièces dans le débordement.

23. Vous avez maintenant ce que pour un étranger semblerait un étrange système de tri. Vous avez certaines pièces ensemble dans des casiers par type. Vous avez certaines pièces séparées par type dans des casiers distincts. Vous avez certaines pièces séparées par couleur dans des casiers distincts. Vous avez même certaines pièces séparées selon leur âge : 1x2 rouge des années 60, 1x2 rouge des années 70, les nouvelles 1x2 rouge qui tiennent vraiment bien et toutes les autres 1x2 rouge. Et vous avez une pile alphabétisée de grands barils pour les pièces qui débordent et une autre pour celles qui sont à la première étape de tri.

23,5. Cet étranger pensera également que vous êtes dérangé. Ou du moins tenace.

24. Vous commencez à regarder pour une nouvelle maison. Une avec une plus grande surface.

25. La reconnaissance visuelle commence à vous intéresser.

26. Vous commencez à désirer ce jour où vous pourrez être assis à votre bureau et atteindre chaque pièce que vous possédez sans vous lever.

27. Vous décidez de garder un set ou deux sur votre bureau, loin de l’énorme système de tri, juste pour jouer avec sans avoir à les trier. Et alors vous ajoutez un autre set sympa. Bientôt vous chercherez sous quelques mètres de LEGO cette plate 1x1 rouge transparent et penserez à trier vos briques...

Bien sûr, tout au long, vous avez probablement acheté quelques sets et commencez des choses comme :
- acheter des LEGO en bulk, à un point d’avoir des dizaines à des centaines de boites non ouvertes ;
- travailler sur des très grands projets de construction ;
- acquérir la collection d’autres personnes ;
- participer à de grandes enchères sur le net.

Et tout cela apportera de nouveaux challenges de tri...

Navigation

AgendaTous les événements

Brèves Toutes les brèves