[Revue] LEGO 60090 - L’explorateur sous-marin

, par  Nicolas W

Pour changer un peu des Mixels, je vous propose aujourd’hui une revue du set 60090, L’explorateur sous-marin.

Ce set, sorti en 2016 au prix de 5,99 €, comporte 42 pièces, dont une figurine et une pieuvre, soit un ratio de 14 centimes par pièce.


L’envers de la boîte comporte le logo CITY — même si nous sommes sous l’eau, c’est clairement un set « réaliste ». L’image présente le véhicule sous-marin, le plongeur et la pieuvre ayant un magnifique diamant dans un tentacule.

JPEG

Le dos de la boîte montre au dos la pieuvre se reposant auprès de son trésor et, en bas, le plongeur qui s’enfuit après l’avoir dévalisée — un vrai scandale, heureusement il ne semble pas avoir utilisé ses harpons.

JPEG

La boîte contient, outre le manuel, un sachet de pièces et la pieuvre à part.

JPEG

Le personnage du plongeur présente sur l’avant du torse une sérigraphie adaptée à son rôle, avec des cadrans, sangles, etc., tandis que les jambes ont une marque laissant imaginer une combinaison. À noter le sourire presque narquois, voire cruel.

JPEG

Le dos, qui sera caché en partie par les bouteilles, présente le même motif sur le torse, avec la suite des sangles, mais les jambes elles sont uniformes.

JPEG

Et voici le plongeur monté, avec ses bouteilles sur le dos, ses palmes d’un beau rouge, et son masque bleu transparent.

JPEG

La pieuvre n’est pas en reste, avec deux yeux jaunes transparent, et un diamant bleu dans un tentacule. On remarquera que les tentacules, même s’ils ne tiennent pas suffisamment le diamant pour par exemple le pendre à l’envers, peuvent s’accrocher par le dessus sur un tenon. On construit également une magnifique algue, en deux pièces.

JPEG

Commence ensuite la construction du véhicule sous-marin, qui sera totalement symétrique. La base comporte simplement deux propulseurs, qui ne serviront — surprise ! — pas à propulser l’engin.

JPEG

On rajoute ensuite des ailerons sur le côté, pour stabiliser, ainsi qu’une pièce transparente pour simuler les lampes avant — c’est qu’il peut faire sombre dans les profondeurs !

JPEG

Après avoir ajouté le « capot », ainsi que le volant sur l’arrière, on arme le véhicule de deux harpons, pour se défendre (ou attaquer ?). On insère dans chaque propulseur une sorte de piolet, qui traverse de part en part et servira de point d’attache.

JPEG

Sur l’avant des dits piolets on accroche des pinces, pouvant pivoter verticalement et autour de l’axe du propulseur, tandis que sur l’arrière on ajoute des hélices qui propulseront le véhicule.

JPEG

Enfin on accroche le plongeur au véhicule, on ajoute un diamant dans une pince, et la construction est terminée. Voici le plongeur attaquant la pauvre pieuvre, avec sur le côté les pièces en bonus, dont un masque de plongée.

JPEG


Avis : sans technique de construction particulière, ce petit set est amusant pour la pieuvre, pièce que je n’ai pour ma part pas tellement vue ailleurs. Le personnage équipé est par ailleurs un bon ajout à une collection.

Bref, même s’il ne contient aucune pièce vraiment spéciale, un petit set est sympathique.

Bonus : animation de la construction (cliquer pour lancer).

GIF

Navigation

AgendaTous les événements

Brèves Toutes les brèves